• La petite fille aux allumettes Partie 4

    Avant de lire cette nouvelle partie, demander aux élèves d'imaginer quelles pourraient être les prochaines visions de la petite fille.

     

    Donner un temps de lecture suffisant jusqu'à «la flamme s'éteint». Puis, comme précédemment, commenter la nouvelle vision et le plaisir de la petite fille à brûler des allumettes.

     

     

    La deuxième allumette procure à la petite fille la vision d'une table magnifiquement mise avec un plat d'oie rôtie et garnie de bonnes choses.

     

    S'interroger sur les raisons et la nature de cette vision.

     

    La petite fille aux allumettes Partie 4

     

    Faire le lien entre le le froid et l'apparition du grand poêle en fonte aux ornements de cuivre. et conclure que les visions de la petite fille sont guidées par ce qu'elle ressent. C'est parce que la petite fille est transie de froid qu'elle effleure la chaleur d'un poêle rutilant , c'est parce qu'elle est affamée qu'elle découvre une oie rôtie et fumante.

     

     

    Décrire l’attitude de l’oie. Faire réagir les élèves sur l’opposition entre le luxe imaginé et la réelle pauvreté de la petite fille. Évoquer alors la volonté d' Andersen d'aborder sans détour la misère du XIXème siècle.

     

     

    La petite fille aux allumettes Partie 4

     

    La séance suivante, une lecture partagée à voix haute du texte par les élèves est effectuée.

    Une troisième allumette montre à la petite fille un magnifique sapin de Noël, orné de bougies multicolores et d'innombrables jouets. Mais quand l'allumette s'éteint, l'arbre semble monter au ciel et ses bougies se transformer en étoiles

    Que représentent les étoiles pour la petite fille ?

     

    Que signifie pour elle l'étoile filante? Qui le lui a expliqué?

     

    La petite fille aux allumettes Partie 4

     

    Pour achever l'étude de cette quatrième partie le maître proposera une lecture magistrale de l’œuvre depuis son début et terminera cette lecture par la première phrase de la partie suivante.

     

    «Elle frotta encore une allumette : une grande clarté se répandit et, devant l’enfant, se tenait la vieille grand-mère.»

     

    Avec l'aide du maître les élèves répondront aux questions du polycopié.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :